Le blog d'Aubane

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 1 décembre 2009

Rome, week-end du 11 au 13 septembre 2009

Un petit bond en arrière dans mes excursions italiennes. Lorsque j'étais à Sienne, j'ai fait une petite virée de 3 jours à Rome, chez Rozenn et Nico. Bon j'ai pas eu de chance car il a plu et je n'ai pu voir qu'une petite partie de la ville. Il faudra donc là encore que j'y retourne... et manger encore des gelati au citron et au chocolat avec mes petites cocottes Jeanne, Noleen et Solenn! :o) J'ai hâte!!!

jeudi 26 novembre 2009

Budapest, week-end du 21 au 24 novembre 2009

Eh bien ce week-end, pour changer de l'Italie, je suis allée faire un tour en Hongrie. J'ai donc visité la capitale, Budapest, en compagnie de mon cousin Ien-ien. Nous en avons profité pour rendre visite a notre ami Jano qui nous a hébergé pendant 4 jours! Au programme restaurants, opéra, marché de Noël, thermes en plein air, visite de Buda, visite de Pest, bars, restaurants... Autant dire que nous ne nous somme pas ennuyés pendant ce formidable, mais trop court, séjour!

jeudi 19 novembre 2009

Venise, week-end du 7 & 8 novembre 2009

Ma dernière virée a eu lieu à Venise. La ville est à la hauteur de sa réputation évidemment. Mais deux jours ont été bien trop courts pour tout voir! Le samedi, le temps a été magnifique, très chaud. Mais malheureusement marrée haute donc la place Saint-Marc était inondée et difficilement accessible. Pas grave, on y retournera dimanche... Ben dimanche, pour commencer, pluie toute la journée. Et puis quand on y est retourné, ben toujours marée haute. Pas de chance. Ça ne m'a pas empêché de déambuler dans les rues vénitiennes et d'admirer le paysage. Mais bon, il faudra que j'y retourne!!!! Pour ça et puis faire les îles et tout et tout.

Et petite anecdote, quand je suis allée à Rome, je me suis offert un parapluie... Quand je suis allée à Venezia, je me suis offert... des bottes!!! (enfin top classe les bottes)... Vive l'Italie à la météo Normande!!!

vendredi 6 novembre 2009

Milan, week-end du 31 octobre au 2 novembre 2009

Comme le titre l'indique, j'ai passé le week-end dernier à Milan. C'est une ville magnifique, loin des apriori qu'on en dit en France, comme quoi c'est une ville industrielle etc. ... J'ai donc passé le week-end entre culture (musée d'art contemporain de Milan, exposition sur le travail de l'architecte Frank O'Gehry de 1997-2007), tourisme ET SHOPPING!!!! Cette ville est une torture pour les accros du shopping, mais les prix de beaucoup de boutiques nous arrêtent vite (gilet bébé Christian Dior: 197€, aïe).

Lundi, j'ai fait un tour en ville avec un prof pour voir des immeubles d'architectes connus, mais la pluie nous a obligé d'interrompre notre tour à pied pour le faire en car tellement nous étions trempé.

Je n'ai pas encore eu le temps de tout voir dans cette ville immense, donc je pense y retourner bientôt. Mais pour le moment, ce week-end, ce sera visite de Venise!

dimanche 25 octobre 2009

Vous parler un peu de Sienne...

Sienne est une ville magique, magnifique. J'ai eu beaucoup de mal à la quitter car j'y ai vraiment passé un mois extraordinaire, j'en suis nostalgique.

J'ai vécu dans un appartement typique italien, dans la contrada de l'escagot (une des plus grandes contrade de Sienne). Dans mon appart nous étions 5 : - 3 italiennes: Elena, Alessandra et Paola - une turque: Ece - et moi L'ambiance était vraiment très agréable. Elena et Alessandra sont elles aussi parties 1 an en Erasmus, en France à Caen. Au départ je parlais donc français avec elles et je me suis vite mis à l'italien puisque c'était le but de mon séjour à Sienne.

Grâce à l'université pour étrangers, j'ai également rencontré des tas de gens venant de toute l'Europe et même d'ailleurs! Chaque soir, c'était grand rassemblement Piazza del Campo pour faire la fête tous ensemble. Pas facile donc de se lever le lendemain matin pour aller en cours... Mais je suis fière de moi, ne je n'ai séché aucun cours en 1 mois!!!! J'ai appris très vite, à raison de 35h par semaine, l'Italien. Au final j'ai eu mon examen avec 28/30.

Quand nous étions Piazza del Campo, chaque soir nous pouvions voir défiler vers minuit, la contrada du Hibou, avec ses drapeaux et ses tambours... C'est la contrada qui a gagné le Palio du mois d'août (cf article précédent expliquant la vie culturelle de Sienne). Mes collocs italiennes m'ont dit que les gens de la contrada vainqueur du Palio pouvaient défiler ainsi chaque soir jusqu'à mis novembre environ. Cette victoire le rempli donc de joie pour un bon moment! C'est surprenant de voir à quel point cette course a de l'importance pour eux alors qu'il s'agit d'un évènement d'1min10 seulement; le temps pour les chevaux de faire une fois de tour de la Piazza del Campo... Pour avoir un aperçu du Palio, il s'agit de la course de chevaux dans laquelle s'insère James Bond dans le dernier volet sorti au cinéma Quantum Of Solace.

Sienne est une ville très vivante, très touristique. Il y avait des fêtes populaires presque 2 soirs par semaine (la même fête pouvait durer 3 jours de suite). C'était surprenant de voir des tablées à l'extérieur, en pleine rue de 200 ou 300 personnes. Le climat très doux a permis de profiter de la ville tant le jour que la nuit!

Il me faudrait un article de 100 pages pour raconter la ville fabuleuse de Sienne, tout ce que je peux vous dire, c'est que si vous faites un petit tour en l'Italie, je vous conseille vraiment de visiter cette "piccola" mais "merveillosa" città!

samedi 24 octobre 2009

Petite note culturelle sur Sienne...

LES CONTRADE

Les contrade (une "contrada", des "contrade") correspondaient, à l'époque de Sienne cité-état rivale de Florence sur la Toscane, à des subdivisions de la ville dans lesquelles les soldats, par contrade, formaient un régiment différent lorsque l'armée siennoise partait en guerre.

A cette époque, les compagnies levées, liées aux quartiers de la ville, portant le nom de contrade, étaient au nombre de cinquante. Bien que Sienne ait gagné la Bataille de Montaperti, elle finit par perdre l'avantage contre Florence

De plus, en 1348, elle fut ravagée par la peste noire, et ne parvint jamais plus à rivaliser avec Florence. La république de Sienne s'acheva au terme de la campagne militaire nommée « guerre de Sienne », menée par les Médicis de Florence en 1555, à l'issue de laquelle Sienne fut dominée telle une colonie par son ancienne rivale et interdite de lever une armée.

Les contrades perdirent leur statut militaire, devinrent culturelles et sociales pour leurs habitants, et se réduirent au fil du temps jusqu'au nombre de dix-sept.

La subsistance des contrades dans la culture siennoise est donc une affaire qui tient au cœur de la population, qui revendique cette identité d'autant plus fort qu'elle les ramène à cette époque où la cité était libre de toute obédience extérieure.

LE PALIO

Le Palio de Sienne (Palio delle Contrade), est le plus connu des Palii italiens. C'est une course de chevaux, qui se tient deux fois par an (le 2 juillet pour le « Palio di Provenzano », et le 16 août pour le « Palio dell'Assunta ») dans la ville de Sienne. Chaque couple cavalier/cheval représente un des dix-sept quartiers de la ville.

Pour plus d'informations: http://fr.wikipedia.org/wiki/Palio_de_Sienne

dimanche 11 octobre 2009

Bologne: week-end du 10 & 11 octobre 2009

Alors, ce week-end avec mes amis de Sienne nous nous sommes retrouvés à Bologne entre autre pour l'anniversaire de deux d'entre eux. Week-end sympathique, touristique tous ensemble. Bon l'organisation de départ laissait un peu à désirer puisque nous sommes partis sans avoir réservé aucun hôtel, mais on en a rapidement trouvé un à un prix raisonnable et très correct. Midi resto italien pas de spaghetti bolognaise puisqu'en réalité ce n'est pas une spécialité de Bologne! Donc pizza!

On avait prévu l'équipement de pluie puisque la météo nous annonçait de la flotte et quand il pleut en Italie, c'est pas pour rire! Et bien évidemment, pas une goutte d'eau mais une chaleur incroyable pour le mois d'octobre!!! Et du soleil, du soleil, du soleil!!!

Aprem visite, soirée dans les rue de Bologne an rythme d'un son et lumières projeté sur les tours de la ville (cf album photo Bologne).

Dimanche, un peu de sport, nous sommes montés dans la tour principale donc, une broutille: 498 marches, ça fait les cuisses!

Après tous ces évènements, ces heures de tourismes etc. ... nous sommes tous bien sagement rentrés chez nous grâce a Trenitalia!